2019 – Andernos

Compte rendu de l’assemblée générale tenue

en janvier 2019

à Andernos

 

RAPPORT d’ACTIVITÉS POUR L’ANNÉE 2018

Le rapport d’activités ne reprend, en synthèse, que les événements importants de l’année 2018. Un grand nombre d’entre vous, ont pu les suivre régulièrement en lisant la vie de la Société dans les bulletins trimestriels.

Le point sur le nombre d’adhérents : il était au début de janvier 2019 de 638, ce qui correspond à une augmentation en un an de 46 nouveaux adhérents, que nous saluons et auxquels nous souhaitons la bienvenue. C’est un beau résultat car cela représente une hausse de 9% en un an. D’autant que depuis janvier 2018, ces données chiffrées sont tenues avec une grande rigueur. Ils sont la preuve d’une Société bien vivante !

Notre fonctionnement : notre conseil d’administration avec la quasi-totalité de ses membres présents, s’est réuni cinq fois (3 fois à Arcachon et 2 fois à Audenge). Des réunions de bureau ont eu lieu régulièrement, pratiquement chaque mois, dans l’intervalle des conseils d’administration.

Le comité de lecture, en charge de la préparation des bulletins trimestriels, s’est lui aussi réuni 5 fois à Arcachon. Entre-temps, le processus à respecter pour la sortie de chaque numéro, implique de nombreux échanges entre ses membres et les auteurs des articles retenus.

La Lettre mensuelle, le lien qui nous permet d’avoir un contact avec vous et de vous informer de l’actualité de la SHAAPB, vous est adressée le dernier jour de chaque mois. Pendant cette année 2018, elle a encore été accompagnée de l’intéressante chronique d’Armelle Bonin et de ses commentaires sur la Grande Guerre telle que rapportée par la presse locale (l’Avenir d’Arcachon et la Vigie d’Arcachon).

Depuis maintenant plus d’un an, nous avons demandé à notre Webmaster de nous assurer un suivi du nombre de lecteurs et des taux de lecture de cette Lettre. Les résultats sont fort intéressants : sur 518 destinataires (ceux qui ont internet), le taux d’ouverture tourne autour de 60% et le nombre de lectures (avec ceux qui ouvrent la Lettre plusieurs fois dans le mois, on approche le millier).

La permanence à la Maison des associations d’Arcachon a été assurée tous les mercredis et la mise en place de permanences itinérantes le long du Nord Bassin (au lieu de la seule à Audenge jusque-là) s’est faite à Arès, Lège-Cap Ferret, Andernos, Lanton, Audenge et Biganos).

La présence de la Société a été effective à diverses manifestations (vœux des maires, commémorations, conférences, AG associations partenaires), de même qu’au congrès de la Fédération historique du Sud-Ouest.

Enfin, on peut mentionner le travail régulier de la présidence (réponses aux courriers, contacts avec la presse) et la mise à jour des informations publiées sur le site internet ainsi que des réponses aux questions posées par celui qui en a la charge, en lien avec le webmaster.

Sans oublier non plus, le travail des trésoriers (demandes de subventions, tenue des comptes) et surtout du secrétariat (réception des messages, transmission, gestion des adhésions, entre autres).

 

Nos activités en 2018 :

SUR LE TERRAIN

– Participation au congrès annuel de la Fédération historique du Sud-Ouest à Bayonne, en novembre, sur le thème des sorties de guerre, avec l’intervention de notre ancienne présidente Armelle Bonin.

– Participation régulière de nos deux représentants aux réunions du Parc  Naturel Marin du Bassin d’Arcachon.

– Participation aux réunions du CODEV (Conseil de développement du Pays Bassin d’Arcachon-Val de l’Eyre) qui contribue à la définition des politiques territoriales par un processus de large concertation.

– Journées Européennes du Patrimoine. Présence active dans plusieurs communes et particulièrement à Arcachon, La Teste et Gujan-Mestras. Avec aussi des visites, en partenariat avec le Parc Naturel Marin à Gujan-Mestras, Arès et Lège-Cap Ferret.

– Visites et conférences à Arcachon, La Teste, Arès et Lanton.

– Cours d’histoire locale donnés dans le cadre de l’UTLARC, assurés une fois par mois, à la Maison des associations à Arcachon.

– Participation à quelques fêtes ou manifestations locales avec exposi-tion de panneaux thématiques de la SHAA (à Biganos et à Taussat).

– Participation aux forums des associations en septembre avec des stands SHAA à Arcachon, Gujan-Mestras, Andernos et Biganos. 

– Participation à des émissions sur Radio Cap Ferret (à La Teste et Arès). 

– Présence sur les media locaux, avec une rubrique SHAA dans chaque  édition de l’Estey Malin et évocation chaque mois dans Infobassin, sur internet, d’un sujet traité dans un Bulletin ancien.

– Représentation de la SHAA aux vœux des maires ainsi qu’aux AG des associations partenaires ou amies comme : UTLARC, AIA, ASSA, A2PL, PALCF ou PNM.

 

SUR LE PLAN ÉDITORIAL

La rénovation de notre site internet, déjà largement consulté, a été amorcé avec la constitution d’un groupe de travail qui est à l’œuvre et a déjà validé l’installation d’un moteur de recherches plus efficace pour obtenir les domaines qui ont été redéfinis et d’une manière générale en rendre la lecture plus facile à tous les types d’utilisateurs, particulièrement aux chercheurs. Ils sont nombreux puisque les statistiques sur 11 mois, de février à fin décembre 2018, font apparaître plus de 24 000 visiteurs (2200 par mois, 73 par jour) qui ont effectué 35 500 visites et lu 297 000 pages, soit une moyenne mensuelle de 27 000, égale à 900 pages/jour !

La Lettre mensuelle, est attendue par nombre d’entre vous (c’est vous qui le dites) et a semble-t-il, trouvé un équilibre, mais nous sommes à l’écoute de vos remarques pour y apporter les retouches que vous estimeriez nécessaires.

Le Bulletin fait l’objet de notre attention quasi quotidienne, en tout cas pour ceux d’entre nous qui font partie du Comité de lecture. C’est un travail qui exige beaucoup de temps et d’attention, mais qui est très gratifiant dans la mesure où il permet des échanges nourris avec les auteurs qui, quand cela est nécessaire, acceptent gentiment de procéder aux petits ajustements de forme que notre cahier des charges implique de respecter pour le confort de lecture de tous. C’est la règle du jeu et nous ne les remercierons jamais assez de leur contribution. Certains d’entre vous ont remarqué que nous avons été amenés à changer d’imprimeur en cours d’année. Cette opération s’est parfaitement déroulée grâce au travail de notre équipe, nous savons pouvoir compter sur elle en cas d’urgence ou d’imprévu.

       Le devoir de mémoire que nous avons décidé de matérialiser dans le cadre du label Centenaire de la Guerre 14-18 accordé à la SHAA, a consisté pour nous à recenser l’ensemble des Morts pour la France dans chacune des communes du Bassin d’Arcachon et du Pays de Buch. Ce difficile travail de collecte dirigé par Alain Espinasseau va donner lieu à la publication d’un ouvrage dans quelques semaines.

Mais avant d’évoquer les ouvrages publiés, il faut dire un mot sur la Réglementation Générale des Données Personnelles (RGDP) obligatoire depuis août et qui s’impose aussi aux associations. Nous tenons à vous remercier, puisque la quasi-totalité d’entre vous, a rempli les formulaires que vous nous avez retourné lors du renouvellement de vos adhésions. D’autres l’ont fait tout à l’heure, au moment où ils signaient les listes d’émargement. En tout cas, c’en est fini de cette séquence, il ne sera pas nécessaire de renouveler votre consentement l’an prochain, une fois suffit.

On termine donc avec l’évocation des livres que la SHAAPB a publiés en 2018. C’est sans doute l’année record, puisque ce sont 4 ouvrages que nous avons édités : Promenades en Ville d’Hiver d’Arcachon, Histoire du domaine de Certes, Gujan-Mestras raconté par ses rues et lieux-dits et Histoire d’Andernos les Bains (en partenariat avec La Mémoire d’Andernos). Au total, cela représente une impression globale de 4000 exemplaires, ce qui nous met sur un pied d’égalité avec beaucoup de petites maisons d’éditions professionnelles ! Merci aux équipes de rédaction car tous ces ouvrages sont collectifs, merci aux libraires qui nous apportent leur concours et merci à ceux qui assurent le suivi des ventes et des réassorts.

Ce compte-rendu de nos activités témoigne d’une dynamique qui ne s’essouffle pas, puisqu’en 2019, sortiront trois autres ouvrages dont un qui devrait faire date, puisque ce sera ce qu’on appelle un beau livre, sur l’Histoire du Bassin à travers les cartes anciennes.

 

Les commentaires sont clos.