Henri MARCHOU

 

Henri MARCHOU

 

Né en 1924, il est d’abord enseignant en histoire-géographie à Moulins (Allier) en 1946, puis à Brioude (Haute-Loire). Son arrivée sur le Bassin date de 1951 avec sa nomination au lycée Grand-Air d’Arcachon. Il enseigne aussi au début des années 1970, les Sciences économiques et sociales.

Décoré des Palmes académiques en 1972, il devient inspecteur général de cette discipline en 1975. Il est surtout, pour nous, le premier président fondateur de la Société historique et archéologique d’Arcachon en mars 1972, c’est d’ailleurs en sa présence qu’ont été fêtés en 2012, les 40 ans de l’association.

Avec lui, c’est à une deuxième naissance de la Société à laquelle on assiste, puisqu’une première, avec d’autres objectifs, sous le nom de Société historique et touristique…a existé dès 1927, sous l’égide d’Albert de Ricaudy, journaliste qui a arrêté toute activité en 1942.

Henri Marchou avait une conception équilibrée de l’histoire entre la recherche « sérieuse » et « une bonne vulgarisation ».

En créant la SHAA, il voulait promouvoir l’histoire locale du Pays de Buch et souhaitait s’adresser à trois catégories d’adhérents, comme il l’écrit dans le premier bulletin imprimé de 1972 : les chercheurs, les jeunes et le « grand public ».

Pour lui, le bulletin trimestriel était le « lien vital » entre les membres de la Société. Cette affirmation reste vraie et ses successeurs s’attachent à préserver et même à renforcer ce lien avec les nouveaux moyens de communication disponibles de nos jours. Il quitte la présidence en 1975, c’est Jacques Ragot qui assure le relais jusqu’en 1985, avant Pierre Labat, eux aussi disparus.

Resté attentif aux activités de la SHAA ces dernières années Henri Marchou est décédé le 26 mai 2018.

Les commentaires sont clos.