Dictionnaire du patois de La Teste de Pierre Moureau

Dictionnaire du patois de La Teste

de Pierre Moureau

Le patois était autrefois, dans le midi de la France , le langage ordinaire des riches et des pauvres. À la Teste, néanmoins, vers le milieu du XVIIe siècle, la langue française était déjà parlée par plusieurs et comprise par presque tous. Aujourd’hui, dans les anciennes familles, on ne parle guère que le français. Le patois qu’on entend encore , n’est plus qu’un mélange de français et des divers patois des nombreuses familles étrangères, qui depuis peu sont venues s’établir dans la localité.

D’après ce que nous avons vu depuis, quelque temps, il est probable que dans une cinquantaine d’années, le patois que l’on parlera, ne sera guère plus le patois d’autrefois : c’est ce qui nous a décidé à fixer dans, ce recueil tout ce que la mémoire a pu nous rappeler du langage de nos vieux parents.

Mous avons cru devoir faire précéder ce vocabulaire de quelques notions grammaticales et de quelques observations, qui pourront servir à l’intelligence du dictionnaire même.

Pierre MOUREAU – 1870

Dictionnaire patois La TesteA télécharger au format pdf

Merci à Dominique Sablayrolles pour la numérisation

2 Commentaires

  1. Ayant grandi sur le Bassin à Meyran dans les années 60 et 70, je baragouinais quelques mots avec mes vieux voisins ostréiculteurs qui parlaient le patois local. Mes grands-parents, vieilles familles Mano et Dubernet, originaires de Belin-Beliet, du Barp et de Lacanau-Mios parlaient eux aussi encore un peu de patois. S’agissait-il du même ? Merci d’avance.

  2. Mercès plan per la numerisacion d’aquet diccionnari de la lenga deu Bacin d’Arcaishon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.