Histoire des droits d’usage dans la montagne de La Teste

Histoire des droits d’usage dans la montagne de La Teste

par Fernand LABATUT

Droits usageCliquez sur l’image pour télécharger l’ouvrage entier au format pdf

PRÉAMBULE

AUX SOURCES DU CLIVAGE USAGER

DANS LE CAPTALAT DE BUCH

 

Les usages de la Montagne dans le Captalat de Buch résultent d’une situation juridique unique en France. De­puis plus d’un demi-millénaire, deux catégories d’usagers (ayant-pins et non ayant-pins) sont assujetties l’une à l’autre et s’affrontent encore dans un conflit d’intérêts dont la survivance confère à cette situation une actualité brû­lante.

L’ÉNIGME USAGÈRE

On ignore les circonstances dans lesquelles certains usagers, au-delà d’une situation communautaire égalitaire dans la Montagne, ont pu devenir des tenanciers (tenans pins) dans le massif forestier qui demeurait cepen­dant ouvert à l’usage de tous les habitants des trois parois­ses de la seigneurie, La Teste, Cazaux et Gujan.

Lire la suite

Frère Thomas Illyricus

FRÈRE THOMAS ILLYRICUS

 

LE FONDATEUR DE LA CHAPELLE

 

Extrait de Notre-Dame d’Arcachon d’André REBSOMEN
Éditions Delmas, Bordeaux, 1937

 

Ce fut un moine franciscain, le F. Thomas Illyricus, qui fonda le sanctuaire de Notre-Dame d’Arcachon.

Disons de suite que le peuple, après sa mort, touché par ses vertus, le proclama Bienheureux, mais que l’Église ne l’a jamais officiellement béa­tifié.

Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1885-1891)

L’électricité à Arcachon

(1885-1891)

 

Le 21 juin 2003, la Ville d’Arcachon inaugurait trois lignes du bus électriques : « ého ! »

L’histoire de l’arrivée de l’électricité à Arcachon est très liée à celle des transports en commun, en particulier à celle du tramway. Cette dernière a fait l’objet d’un excellente étude due à notre collègue Claude Robin : Les transports sur rail, tramway et funiculaire au début du 20e siècle à Arcachon, parue dans le Bulletin de la Société Historique et Archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch, N° 112, 2e trimestre 2002 (pages 29 à 66). Il sera intéressant de s’y reporter.

Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1892)

Consulter les événements précédents

L’électricité à Arcachon

(1892)

 

Lettre de la Société Immobilière d’Arcachon au Maire d’Arcachon

Bordeaux, le 22 janvier 1892

Monsieur le Maire,

J’ai l’honneur de vous accuser réception de votre lettre du 30 décembre dernier, par laquelle vous m’avez transmis la délibération prise par le Conseil Municipal d’Arcachon dans sa séance du 26 septembre 1891 et de laquelle il résulte que MM. Hérard et Cie, seront déclarés concessionnaires de l’éclairage électrique pour les particuliers, si dans un délai de deux mois,

  Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1893-1894)

Consulter les événements précédents

L’électricité à Arcachon

(1893-1894)

 

1893

 

Conseil municipal du 15 février 1893

Électricité – Demande Hérard – Monsieur le Maire donne lecture au Conseil d’une lettre par laquelle Monsieur Hérard demande que la délibération du Conseil municipal du 23 avril 1892 soit soumise à l’approbation de Monsieur le Préfet.

À ce propos Monsieur le Maire donne lecture de cette délibération.

La discussion s’engage.

Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1904-1907)

Consulter les événements précédents

L’électricité à Arcachon

(1904-1907)

 

1904

 

(Avenir d’Arcachon N° 2667 du 17/01/1904)

Le gaz et l’électricité – Le Conseil d’État vient de rendre un arrêt qui aura du retentissement dans les milieux industriels où le gaz et l’électricité luttent pour l’éclairage des villes. Il a, en effet, donné tort à la ville de Lourdes dans son procès contre la Compagnie du gaz et des eaux, « attendu, dit l’arrêt, que l’expertise démontrait que l’éclairage électrique ne serait pas plus économique à Lourdes que l’éclairage par le gaz au moyen des becs perfectionnés. » En conséquences, le Conseil d’État a jugé que la ville n’était pas en droit d’exiger de la Compagnie l’application de l’éclairage électrique.

  Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1908-1915)

Consulter les événements précédents

L’électricité à Arcachon

(1908-1915)

 

1908

 

Réunion du Conseil Municipal d’Arcachon du 26 septembre 1908

Société Anonyme d’Éclairage et de Chauffage – M. le Maire communique une lettre de la Société anonyme d’Éclairage et de Chauffage d’Arcachon, au capital de 800.000 francs, qui demande l’autorisation de se substituer une nouvelle Société au capital de 1.600.000 francs appelée Compagnie du Gaz et de l’Électricité d’Arcachon et extensions. Cette dernière compagnie aurait vis-à-vis de la Ville les mêmes droits et les mêmes charges.

Cette demande est renvoyée à la Commission du Contentieux.

  Lire la suite

Les noms des villas d’Arcachon à la fin du XIXe siècle

Les noms des villas d’Arcachon à la fin du XIXe siècle

 

(Avenir d’Arcachon N° 1883 du 28/05/1893)

La poésie du paysage inspire l’esprit humain. J’ai souvent entendu remarquer les jolis noms de nos berteliers : Chéri, Charmant, Adonis, Narcisse. La variété de noms de villas est infinie aussi, comme celle des papillons et des fleurs.

Dans l’allée Jean Hameau, qui fut ainsi nommée en souvenir du père et grand-père des docteurs actuels, qui était lui-même médecin, nous trouvons Actéon. Tout le monde sait qu’Actéon est un chasseur mythologique ayant eu la malheureuse indiscrétion de surprendre Diane au bain, et que la déesse irritée changea en un cerf qui fut aussitôt dévoré par ses chiens.

Lire la suite

Armontel, amoureux du Bassin

ARMONTEL, AMOUREUX DU BASSIN

 

Du théâtre ambulant familial aux feuilletons de télévision, en passant par les courts-métrages muets de Max Linder et les films des réalisateurs français les plus renommés, Roland Armontel (1901-1980) a traversé la presque totalité du 20e siècle. Il a tenu quelques 300 rôles au théâtre et quelques 220 rôles au cinéma. Il repose au cimetière d’Arcachon, ville qu’il chérissait où nous avons eu le plaisir de rencontrer son épouse, Claudette, pour parler de son mari, grand comédien discret qui a côtoyé les plus grands.

Armontel 1945 Lire la suite