Bains maritimes d’Arcachon – Abbé Véchambre (2)

Lire le début.

 

BAINS MARITIMES D’ARCACHON

Suite et fin

 

Par la sage direction du pilote, la barque a été pous­sée au haut de la vague, et celle-ci a heureusement crevé vers le bassin. Faute de ce double concours, elle péris­sait corps et biens.

À considérer le péril couru par les pêcheurs de La Teste et des localités environnantes, il ne faut pas s’éton­ner que plusieurs rencontrent la mort dans ces parages féconds en sinistres. Avez-vous jamais, le dimanche, en­tendu la Messe à La Teste, à Gujan ? Vous auriez été frappé de la multitude des personnes du sexe qui portent le deuil. Si, dans ces Temples, la mort adresse à tous un sévère langage, la ferveur des habitants accourus aux pieds des autels réjouit l’étranger peu accoutumé à la sainteté de ce spectacle. Qui a parcouru la Bretagne, l’Auvergne, re­trouve ici l’ardente piété des Chrétiens de ces provinces, la sanctification du dimanche, le zèle, l’amour, le besoin des offices de la paroisse. Heureux les sages pasteurs de ces troupeaux2, dont j’ai reçu un accueil bienveillant ; heu­reux de voir leurs soins et leur zèle porter des fruits si consolants !

Lire la suite

Histoire de l’École Saint-Elme d’Arcachon (1)

HISTOIRE DE L’ÉCOLE SAINT-ELME D’ARCACHON

(1ère partie)

 

AVANT QUE SAINT-ELME NE SOIT

Le baron Durègne de Launaguet, qui termina sa carrière dans les Postes et Télégraphes comme Inspecteur Général et fut élève de Saint-Elme de 1873 à 1876, fit paraître en 1928 une brochure intitulée « Arcachon, son histoire et son évolution ». On y lit, page 60 : « La guerre de 1870 fixa à Arcachon une importante colonie de réfugiés chassés par l’invasion. Nombreuses sont les familles qui, ainsi transplantées, sont restées fidèles à ce séjour d’une époque d’angoisse. L’École Saint-Elme, créée par le R.P. Baudrand, Dominicain échappé au massacre d’Arcueil, est une conséquence de cet exode ». Ce qui concerne l’École Saint-Elme n’est pas absolument exact. La création d’une École Dominicaine à Arcachon était envisagée avant 1870 et le R.P. Baudrand vint prospecter sur place avant la déclaration de guerre.

Lire la suite

Grand-Hôtel d’Arcachon – Chronique 1890

Grand-Hôtel d’Arcachon

Chronique 1890 

 

Arcachon-Saison N° 111 du 30/08/1890

Dernière heure – Sa Majesté Marie Élisabeth Eugénie impératrice d’Autriche, fille de Maximilien Joseph duc de Bavière, couronnée reine de Hongrie le 8 juin 1867, arrive à Arcachon aujourd’hui vendredi.

Au nom de toute la population de notre ville nous souhaitons respectueusement la bienvenue à Sa Majesté.

Lire la suite

Grand-Hôtel d’Arcachon – Chronique 1er semestre 1891

Grand-Hôtel d’Arcachon

Chronique 1er semestre 1891

 

(Avenir d’Arcachon N° 873 du 18/01/1891)

Grand-Hôtel – Mme Bicknell et son fils, Londres. M. Scklachter et sa sœur de Paris. M. et Mme Sauvage, Paris. M. et Mme Corrand aîné, Poitiers.

(Avenir d’Arcachon N° 874 du 25/01/1891)

Grand-Hôtel – Jeudi dernier dans la salle des fêtes du Grand-Hôtel soirée artistique et musicale.

Lire la suite

Grand-Hôtel d’Arcachon – Chronique 2ème semestre 1891

Grand-Hôtel d’Arcachon

Chronique 2e semestre 1891

 

(Avenir d’Arcachon N° 896 du 12/07/1891)

Grand-Hôtel – Sont arrivés ces jours-ci :

Mme la comtesse de Flandre, la princesse Henriette, sa fille aînée, la comtesse Cornet, dame d’honneur, le général-comte Burnel, aide-de-camp. Après Arcachon, Mme la comtesse de Flandre se propose d’aller à Lourdes, et, de là, au Mont-Dore.

Le comte de Flandre est frère du roi des Belges. La comtesse de Frandre est née : Princesse Marie-Louise-Alexandrine, fille du prince Hohenzollern-Sigmaringen (mariée le 25 avril 1867).

Lire la suite

Grand-Hôtel d’Arcachon – Chronique 1893

Grand-Hôtel d’Arcachon

Chronique 1893

 

(Avenir d’Arcachon N° 1866 du 29/01/1893)

Étrangers de distinction – Au Grand-Hôtel, Mme de St-André, Mme de Champeaux, famille Ayguesparsses.

(Avenir d’Arcachon N° 1870 du 26/02/1893)

Étrangers de distinction – M. Ballot, lieutenant-général du Dahomey, débarqué la semaine dernière à Bordeaux, par le Ville de Maranhao, à passé deux jours à Arcachon, a déjeuné au Grand-Hôtel et est reparti pour Paris.

Lire la suite

Grand-Hôtel d’Arcachon – Chronique 1894

Grand-Hôtel d’Arcachon

Chronique 1894

 

(Avenir d’Arcachon N° 1200 du 18/02/1894)

Classes 1870-71 – Dimanche, dans un banquet au Grand-Hôtel, se sont réunis les anciens soldats de 1870, sous la présidence de M. Labarthe.

S’étaient fait excuser : MM. de Damrémont, maire, général Bourdillon, commandant Ravaux, capitaine Sansuc.

Étaient présents : MM. Girard, Berrain, Courcy, Rogé, Bourdalé, Murier, Nadaud, Vital, Bousquet, Deffès, Lafon, Guerre, Dubos, et deux membres honoraires, MM. Brianne et de Gabory.

Lire la suite

Grand-Hôtel d’Arcachon – Chronique 1898

Grand-Hôtel d’Arcachon

Chronique 1898

 

(Avenir d’Arcachon N° 2434 du 25/09/1898)

Impératrice d’Autriche – Alors que viennent de se terminer les funérailles solennelles d’une douce et inoffensive souveraine, il n’est pas inopportun de rappeler, qu’il y a huit ans, l’Impératrice d’Autriche était venue visiter Arcachon. Elle était descendue au Grand-Hôtel.

Lire la suite